À propos

Pour les amoureux d'histoire...

A l'origine, cet Hôtel a été édifié à partir de 1857 jusqu'en 1860 pour le Comte Paul de Villoutreys (1803-1873) et son épouse Stéphanie Pasqueraye du Rouzay (1808-1875).
Le couple a eu un fils et deux filles.C’est leur deuxième et dernière fille Mathilde de Villoutreys, Baronne de Champrel qui en hérite. C’est une fille issue du couple Villoutreys-Champrel, Marie-Anne de Champrel, qui à son tour, le reçoit en héritage, de sa mère après son décès en 1886. L’hôtel est alors loué par la nouvelle propriétaire à sa cousine germaine Marguerite de la Bastille (1860 -1936) et à son époux, le Baron Roger de Brullon (1857-1935). Marguerite de la Bastille épouse de Brullon, est en effet la fille de Gustave de la Bastille, et de Pauline née Villoutreys, oncle et tante de Marie-Anne de Champrel. Au printemps 1907, le couple rachète à leur cousine l’Hôtel dont ils sont déjà les occupants. Puis, Marguerite de la Bastille, Baronne de Brullon en fait donation à son fils Hubert en 1935. C’est Hubert de Brullon, qui, dans l’entre-deux-guerres, le loue à un exploitant qui transforme le bel Hôtel particulier en hôtel sous l'enseigne commerciale " Hôtel Jeanne de Laval ". Hubert de Brullon décède en 1983 et le lègue à ses petits-enfants.

 

C'est ainsi que cette histoire du bâtiment explique que les armes, portées sur un miroirs du grand salon du rez-de-chaussée, soient celles de la famille des bâtisseurs, celles de la famille de Paul de Villoutreys alliées à celles de la famille de Stéphanie Pasqueraye du Rouzay, son épouse.

 

Alliées elles-aussi à celles de la famille de Villoutreys, les armes portées sur la glace du petit salon du rez-de-chaussée, sont celles de la famille de leur gendre René de Champrel époux de leur fille Mathilde.De ce fait, le bâtiment réhabilité aurait pu être rebaptisé "Hôtel de Villoutreys". Il existe toutefois déjà un "Hôtel de Villoutreys « situé rue Saint Evroult à Angers et bati au XVIIième siècle par cette vieille famille Limousine et très anciennement établie en Anjou. La famille de Champrel étant d’origine normande, la dénomination "Hôtel de Champrel " n’existe pas à Angers. C’est la raison pour laquelle c'est cette nouvelle appellation, du nom de la famille du gendre et de la fille des bâtisseurs, qui a été retenue pour l’immeuble.

Avant, pendant et après la guerre 39/45...

Combien de vieilles familles angevines ont marié leurs enfants dans ces anciens " salons Jeanne de Laval " !?  Combien de jeunes gens s’y sont rencontrés lors de soirées !?…
A l’ occasion de réunions publiques, combien d'hommes politiques locaux et d'envergure nationale, ont défilé dans ces lieux chargés ainsi d'histoire locale ?!

L'Hotel de Champrel est un établissement qui raconte une histoire... Situé au cœur d'Angers, face au jardin du Musée des Beaux-Arts à proximité de la gare, notre établissement propose deux espaces de réception haut de gamme, et une salle de détente ou d'interview ... pour des réunions de consommateurs, formations, séminaires d'entreprise, petits-déjeuners de presse, assemblées générales, cocktails, présentation de produits, évènements privés et familiaux ...

Réservez dès maintenant

© 2014 Les salons de Champrel